Bienvenue sur le Blog d'Historine

Historine, rassemble chaque vendredi soir de 20 heures à minuit et un week-end par mois (les Rencontres Belliludistes Bordelaises) de 10 heures à minuit à Floirac (banlieue de Bordeaux) des passionnés de jeux d'Histoire, de stratégie et autres jeux de rôles où toute période est discutée et recréée : Antique, Médiéval, Renaissance, Guerre de Sécession, napoléonien, Seconde Guerre Mondiale... le choix est vaste !

Nous organisons également différents tournois nationaux (Flames of War, Fields of Glory, Twilight Struggle, DBA), suivez ce blog pour vous tenir au courant!

Pour nous joindre, vous pouvez utiliser cette adresse mail : bordeaux.historine(@)free.fr ou nous rejoindre sur notre forum

Bon jeu.

Retrouvez nous tous les vendredis soirs!

lundi 15 juin 2009

Le Puma (Sd.Kfz.234/2)

Aprés les StuGs, voici un petit article sur les Sd.Kfz.234/2, le fameux "Puma".

Bonne lecture.

Sd.Kfz. 234/2 Puma


L'Allemagne, préparant de grandes offensives dans les régions désertiques d'Afrique du Nord, décide en 1940 de se doter d'un char à roues afin de supprimer un certain nombre de difficultés occasionnées par la maintenance des engins chenillés dans le désert.

Le Sd.Kfz.234 8-Rad (véhicule blindé) était une étape logique pour l’industrie allemande d’armement après le développement de toute une gamme de véhicule Tout Terrain en 4, 6 puis 8 roues (Sd.Kfz.231, Sd.Kfz.232).



La série des Sd.Kfz.234 a peu en commun avec la série précédente des véhicules blindés Sd.Kfz.231, Sd.Kfz.232 (8-Rad).... Il est similaire dans son concept mais c’est un véhicule totalement nouveau.

Le premier, le Sd.Kfz.234/1 est un véhicule à toit ouvert avec un canon de 20 mm et une mitrailleuse.



L’avancée réelle vint avec le Sd.Kfz.234/2 (Puma). Le puissant moteur Tatra 103 autorise le Puma à atteindre les 85 km/h et son réservoir à grande capacité (360L) lui donne une autonomie de 1 000 Km. Le Puma, avec ses 12 tonnes, était le véhicule blindé de reconnaissance le plus lourd de la seconde guerre mondiale.



Le Puma était armé du canon de 50 mm KwK39/1 en tourelle autorisant une rotation de 360 degré et présentant aussi un bon débattement vertical.


Le blindage était bien plus épais en comparaison des Sd.Kfz.232 (8-Rad), et notamment en frontal.

Les plans initiaux de production faisait état d’une capacité de production de 80 véhicules / mois à la mi 1943 cependant ils ne furent jamais atteints. La production démarra en 1943 et fut stoppé durant la seconde moitié de 1944. Seuls 101 véhicules furent produits compte tenu des difficultés de production rencontrées. Tous les véhicules furent affectés aux Panzer Divisions de Normandie.

Les compagnies de reconnaissance lourdes allemandes (Schwerer Panzerspähkompanie) avaient une dotation théorique de 25 Pumas (8 patrouilles de 3 Sd.Kfz.234/2’s + 1 HQ de commandement). C’était l’organisation de « Type A ».



Sd.Kfz. 234/3 "Stummel"
Certains 234 reçurent le canon court 7.5 cm KwK 37 L/24 en casemate ouverte (sans tourelle).



Sd.Kfz. 234/4
Tourelle et armement remplacés par un canon anti char 7,5 cm PaK 40 L/48, monté sans tourelle, à la façon des chasseurs de chars allemand de l’époque.


Les Pumas en unités:

Panzer Lehr & 2. Panzerdivision : dotation complète de 25 Sd.Kfz.234/2’s Pumas.
20. Panzerdivision : dotation de 16 Sd.Kfz.234/2 Pumas.
7. Panzerdivision : dotation de 7 Sd.Kfz.234/2 Pumas.
1. SS-Panzer Division (LSSAH) : dotation de 16 Sd.Kfz.234/2 Pumas.
9. SS-Panzer Division (Hohenstaufen) : dotation probable de 6 Sd.Kfz.234/2 Pumas.

Cela donne 95 véhicules. Les véhicules manquants peuvent avoir doté d’autres unités, avoir été perdus lors des transferts….

2 commentaires:

  1. excellent tes exposés. d'où tires-tu les illustrations?
    pascalito

    RépondreSupprimer
  2. Souvent ils sont tirés d'un ou plusieurs sites dont voici le principal :
    http://ww2drawings.jexiste.fr/index.htm

    RépondreSupprimer