Bienvenue sur le Blog d'Historine

Historine, rassemble chaque vendredi soir de 20 heures à minuit et un week-end par mois (les Rencontres Belliludistes Bordelaises) de 10 heures à minuit à Floirac (banlieue de Bordeaux) des passionnés de jeux d'Histoire, de stratégie et autres jeux de rôles où toute période est discutée et recréée : Antique, Médiéval, Renaissance, Guerre de Sécession, napoléonien, Seconde Guerre Mondiale... le choix est vaste !

Nous organisons également différents tournois nationaux (Flames of War, Fields of Glory, Twilight Struggle, DBA), suivez ce blog pour vous tenir au courant!

Pour nous joindre, vous pouvez utiliser cette adresse mail : bordeaux.historine(@)free.fr ou nous rejoindre sur notre forum

Bon jeu.

Retrouvez nous tous les vendredis soirs!

jeudi 25 juin 2009

L'Autocannone 90/53 (2)

Historine poursuit sont étude du canon 90/53. Voici un bref historique des unités les ayant mis en oeuvre notamment en Afrique du Nord.

Bonne lecture.
L'Autocannone 90/53
L'autocannone sur châssis Lancia 3Ro fut principalement utilisé en Libye et en Tunisie.



Le IV° Gruppo autocannoni (sur deux batteries, pour un total de 8 pièces) fut rattaché au 133° Reggimento Artiglieria de la division blindée Littorio le 25 octobre 1941. Avec l'unité de vivres et munitions et les deux batteries de 20 mm déjà sur place, il constitua le IV° Gruppo Misto.



Deux autres groupes mixtes à la composition équivalente furent formés pour les divisions Centauro et Ariete.


Autocannone 90/53 de la Centauro

Le 14 mai 1942, ces groupes se virent attribués une nouvelle numérotation : celui de l'Ariete devint le DI° Gruppo, celui de la Centauro le DII° et celui de la Littorio le DIII°. Au total, on comptait donc 24 autocannoni da 90/53 en Afrique du Nord, plus les pièces de réserve.

Suite à l'armistice, quelques canons de 90/53 du 135° Reggimento d'artiglieria de la division blindée Ariete II furent utilisés contre les Allemands lors de la défense de Rome. Durant l'occupation allemande, Ansaldo produisit 145 canons de 90/53 de positions et 68 de campagne.



En décembre 1944, l'armée allemande disposait de 315 pièces de 9.0cm FlaK-41(i) toutes versions confondues. Au sud, les canons capturés par les Alliés furent affectés à l'Italy Air Defense Area en 1944.



Les troupes de la RSI (République Sociale Italienne) était aussi équipée principalement du canon de 90/53. Tous les groupes Anti aérien (gruppi AR-CO) comptaient des batteries de 90/53 (de 4 canons chacune), et notamment : 4 pour le II° Gruppo Frattini, 4 pour le III° Gruppo Gambassani, 4 pour le IV° Gruppo Cavalli et 6 pour le VI° Gruppo Paganuzzi.


Batterie de 90/53 - Vallée de l'Adige - 1944

Durant l'après-guerre, les canons de 90/53 mod.41C et P restèrent en service dans l'Esercito et la Marina jusque dans les années 1960. La version DAT (Difesa Aerea Territoriale) était dotée d'un frein de bouche et d'un système de chargement automatique. En 1990, durant la guerre de Yougoslavie, des pièces de 90/53 de la défense côtière croate intervinrent contre la marine serbe.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire