Bienvenue sur le Blog d'Historine

Historine, rassemble chaque vendredi soir de 20 heures à minuit et un week-end par mois (les Rencontres Belliludistes Bordelaises) de 10 heures à minuit à Floirac (banlieue de Bordeaux) des passionnés de jeux d'Histoire, de stratégie et autres jeux de rôles où toute période est discutée et recréée : Antique, Médiéval, Renaissance, Guerre de Sécession, napoléonien, Seconde Guerre Mondiale... le choix est vaste !

Nous organisons également différents tournois nationaux (Flames of War, Fields of Glory, Twilight Struggle, DBA), suivez ce blog pour vous tenir au courant!

Pour nous joindre, vous pouvez utiliser cette adresse mail : bordeaux.historine(@)free.fr ou nous rejoindre sur notre forum

Bon jeu.

Retrouvez nous tous les vendredis soirs!

vendredi 4 décembre 2009

Les Portes avions américains (Seconde Guerre Mondiale) (1)

Historine s'intéresse aujourd'hui à l'histoire des portes-avions US lors de la seconde guerre mondiale.
Bonne lecture.

Les Porte-avions US:
Les américains commencent le conflit avec 7 Porte-avions( plus 1 en construction : l’Essex, le Hornet est lui en phase d’entraînement).
Avant l’entrée en guerre de décembre 1941, les porte-avions américains Ranger, Wasp et Yorktown assurent des patrouilles dites de neutralité en Atlantique. L’attaque japonaise le 7 décembre 1941 met hors de combat huit des neuf cuirassés de la flotte du Pacifique. Les trois porte-avions de cette flotte (Lexington, Enterprise et le Saratoga) ont échappé, à la grande déception des Japonais et par chance, à l’attaque.
Rapidement rejoints par le Yorktown, ils effectuent des raids contre les positions avancées japonaises et la première mission du Hornet consiste à envoyer seize bombardiers bimoteurs North American B-25 Mitchell de l’USAAF sur le Japon.
Langley
Renseignés sur les intentions adverses (décryptages), les Américains placent le Yorktown et le Lexington à temps pour arrêter les Japonais qui voulaient débarquer à Port Moresby, sur la côte sud de la Nouvelle-Guinée. La bataille de la mer de Corail, les 7 et 8 mai 1942, est la première véritable bataille entre porte-avions. Les Japonais perdent le petit porte-avions Shoho et le Shokaku est gravement touché ; les Américains perdent quant à eux le Lexington, touché par des bombes et des torpilles et finalement victime d’un incendie déclenché par l’inflammation de vapeur d’essence. Le Yorktown est endommagé.

Lexington en feu
Côté Atlantique, le Wasp est engagé en Méditerranée où il envoie deux fois, le 20 avril et le 9 mai 1942, des chasseurs Spitfire à Malte.

Les Japonais veulent éliminer les porte-avions américains et pensent les attirer en débarquant à Midway, dans l’ouest des îles Hawaï. Les Américains, encore renseignés, ont monté une embuscade.  La bataille de Midway, le 4 juin 1942, est la grande victoire des porte-avions américains. L’Enterprise, le Hornet et le Yorktown (remis en état en 48 heures...) font face aux japonais Akagi, Kaga, Soryu et Hiryu. Les explorations dans les deux camps sont mal conduites (retards, positions erronées, transmissions défaillantes). Les Japonais se font finalement surprendre par les bombardiers en piqué américains. Ce coup de chance compense le manque de coordination des formations américaines. Les quatre porte-avions japonais sont coulés et les Américains perdent le Yorktown, avarié par des bombes et des torpilles et achevé par un sous-marin.
Les Américains commencent à tirer les leçons de leurs déboires, et notamment de la perte du Yorktown, en matière de sauvetage des bâtiments touchés et de conduite des patrouilles de chasse avec le radar. Fin 1942 et début 1943, la campagne de Guadalcanal est l’occasion de nouveaux engagements de porte-avions, les Américains couvrant les Marines débarqués à Guadalcanal le 7 août et retranchés autour d’un aérodrome, Henderson Field. Les Japonais engagent aussi leurs porte-avions à plusieurs reprises dans l’affaire. Il en résulte les batailles des Salomons orientales (24 août) et de Santa Cruz (26 octobre). Les Japonais perdent un petit porte-avions lors de la première et les Américains le Hornet lors de la seconde. Une torpille placée à la limite des chaufferies et des compartiments moteurs aboutit à une perte totale d’énergie et le bâtiment, incendié, sera achevé par des torpilles japonaises. Le Wasp a quant à lui été coulé par un sous-marin japonais le 15 septembre 1942.
 Hornet
Le Ranger et quatre porte-avions d’escorte couvrent le débarquement américain au Maroc en novembre 1942. Le Ranger est aussi utilisé pour des transports. Il est détaché dans la Home Fleet britannique en août 1943 et engagé sur la côte norvégienne début octobre 1943. Il sert ensuite surtout à l’entraînement.

Les divers programmes de guerre établis en 1942 et 1943 prévoient la construction de : douze bâtiments type Essex, quatre porte-avions lourds (les futurs Midway dont un sera abandonné), neuf porte-avions légers et une centaine de porte-avions d’escorte. Les Essex bénéficient d’une priorité maximum. Les neuf porte-avions légers, les Independence, sont construits en 18 mois en installant un hangar et un pont d’envol sur une coque de croiseur léger déjà sur cale. Le résultat n’est pas très beau, mais efficace.
PA d'escorte
Les porte-avions d’escorte sont initialement des coques de cargos rapides ou de pétroliers (les quatre Sangamon) surmontées d’un hangar et d’un pont d’envol. Les Américains vont en prêter 38 aux Britanniques. Ces petits porte-avions, appelés initialement porte-avions auxiliaires, sont engagés dans la chasse aux sous-marins en Atlantique, chacun d’eux étant escorteur de convois et surtout élément central d’un groupe de chasse. Ils escortent les groupes logistiques et amphibies dans le Pacifique, mènent des missions d’appui lors des débarquements et assurent l’entraînement des aviateurs embarqués. Deux porte-avions d’escorte américains participent ainsi au débarquement de Provence en août 1944. Leurs chasseurs bombardiers peuvent aller plus loin dans les terres que les appareils basés en Corse, et notamment remonter la vallée du Rhône. Les porte-avions d’escorte assurent aussi des transports d’avions et en particulier le recomplètement des groupes aériens des porte-avions opérant en première ligne.

3 commentaires:

  1. What's a useful post.hope i can improve my blog style using these tips.
    Acoustic Doors

    RépondreSupprimer
  2. we are happy to see others using ours posts... we write them for all ... and in order to be used by others ...
    enjoy :)

    RépondreSupprimer
  3. By the way, this post had two "brothers" on this subject ... enjoy :)

    RépondreSupprimer